We've updated our Terms of Use. You can review the changes here.

Chicout

by Chassepareil

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $10 CAD  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Direction artistique par Marie-Pier Meilleur, graphisme par Marin Blanc.
    Posté avec amour par Chassepareil.

    Includes unlimited streaming of Chicout via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 30 days

      $20 CAD or more 

     

1.
Chicout 00:40
On se mange dans la main Comme les mouettes du Vieux-port Qui voudraient ben s’débrouiller seules Mais qui chokent de temps en temps On s’retrouve dans les magasins On voudrait tout autant qu’avant On peut flâner mais on sait ben Qui nous manque quelque chose en dedans
2.
C’est toujours toi qui vas chercher les chaudières dans l’étable Tu les déposes à mes pieds dès que je pleure d’être avec toi Tu avales la boule de foin et tu fermes les yeux Pour ne pas pouvoir lire sur mes lèvres Tu ne comprends pas ma nouvelle langue Quand je disparais dans la maison le cœur en hydravion Tu dois balayer et t’expliquer encore à la visite Tu débarrasses la table et ranges le dessert enfin les poings Pour ne pas faire de trous dans les murs Ça laisserait entrer les oiseaux Mais tes larmes ne coulent jamais sur tes joues gyrophares Elles semblent plutôt tourner au rouge pompier Quand je me fais feu de forêt
3.
Lumières 03:05
Tu coulais Et te jetais dans les bouches d’égout Sur la 5e avenue Qui était déjà glacée Quand j’ai troué ton cœur Au milieu de la rue Je te tenais Par le manteau au-dessus du viaduc Où vivent les Jésus de ville Les mains nues pas de tuque Qu’est-ce que tu nous as fait, décembre ? Pour qu’on s’aime à l’envers Sous les mille lumières Noël dans les vitrines Tu disparais Le matin avant que le soleil sorte Pour aller sourire aux gens Tu illumines le soir Comme un messie de stationnement Gris de centre d’achats Où se vendent les sapins Que l’on veut croire sauvages
4.
Élégie 03:50
Tu brilles plus que nos éclats À c’t’heure on a l’air D’avoir travaillé dans les mines Tout ce temps-là C’est donc ben long avant que ça passe pas Trois fois passera La dernière y restera Pas besoin d’un tour en calèche Pour savoir qu’est belle De jour ou de nuit En plus a ventile avant de pogner les nerfs A fait ben Tu dois être ben Pas besoin d’un tour en calèche Pour savoir qu’est belle De mars à samedi En plus est facile à suivre en bicycle Les heures que vous passez À déblayer vos rues Non tu nous vois pu, non non Tu nous vois pu La craque dans les stores est pas assez grosse Non tu nous sens pu, non non Tu nous sens pu Avec la falle à l’air t’as pogné froid Et la neige tombe Et la neige fond ici Mais ça te concerne pas, ça te concerne pas
5.
Après-midi 03:22
Toi tu l’as vu longtemps à l’avance Planter du nez notre avion kamikaze Il ne sait pas où tomber Il tombera dans ta cour mon amour Et je ne peux plus dormir Et je ne peux plus danser Si tu savais comme le temps est long À la maison quand tu n’es pas là Les oiseaux l’après-midi viennent à la fenêtre Me regarder perdre mon temps À te chercher dans les draps Et compter les kilomètres Qui me séparent de tes bras Et je ne peux plus dormir Et je ne peux plus danser Que fais-tu les après-midis ? Il fait tu moins noir de bonne heure ? T’ennuies-tu autant que moi ? Chez vous il fait tu beau dehors ? Est-ce que le lac a callé ? Me dirais-tu si ton cœur aussi ?
6.
Tu te demandes pourquoi Je fais aussi simple que ça Pourquoi je souris toujours Même pendant que toi tu pleures Et il m’attend Et moi je m’envole en riant Et je chante aux oiseaux Les oiseaux rue Saint-Laurent Je me demande pourquoi Je m’enfuis à chaque fois Je prends le dernier métro En portant le monde sur mon dos Et il m’attend Et moi je m’envole en riant Et je pars, toujours je pars En suivant le Saint-Laurent
7.
Vigiles 03:20
À quoi tu joues ? Tu t’élances à travers la ville Pour venir te pendre à mon cou Sans prévenir mais à l’heure pile Tu débarques sur les genoux Tu dévales la côte de chez nous J’suis trop petite pour pas t’ouvrir Qu’est-ce que tu t’imagines ? À quoi tu penses ? Casquette sur tête d’apôtre Quand le vin nous fait perdre défense Qu’on laisse les prières aux autres Nos rencontres forment un chapelet Qu’on récite du bout des doigts Mais à quoi tu penses Saint-Vincent ? À quoi ? Tu t’attends à quoi de moi ?
8.
Loups 04:19
Les oiseaux sont revenus sur le bord du fleuve L’hiver a été dur sous les ciels roses et les boulevards Et je recolle encore une fois vos cœurs Comme vous l’attendiez Je tombe comme une mouche dans le portique Sous vos beaux yeux Que savez-vous de moi, de mes peines, mes forêts ? Que me laissez-vous d’autre que votre lourde carcasse Qui s’échoue sur la grève de mon ventre Vous repartez par la fenêtre Pour attraper la dernière autobus Elle semble vous amener loin Et les messages se perdent en chemin Vous reviendrez peut-être La prochaine fois qu’elle partira Et je tomberai à genoux Quand vous serez derrière ma porte Mais je n’ouvre plus aux loups
9.
Chicout-Nord 01:35
On se mange dans la main Comme les mouettes du Vieux-port Qui voudraient ben s’débrouiller seules Mais qui chokent de temps en temps On s’retrouve dans les magasins On voudrait tout autant qu’avant On peut flâner mais on sait ben Qui nous manque quelque chose en dedans Ça fait qu’on niaise dans les stationnements Pour essayer d’étirer le temps Le cœur squeezé dans l’pack sac Y’a encore d’la neige dans le parc On s’regarde reprendre la route On se reverra peut-être Ce sera l’été, ce sera ta fête Golden hour sur Chicout
10.
Prends-moi comme je suis, vas-y Mais tu as peur Comme l’oiseau après la fenêtre Mais moi je n’ai pas peur de toi Je n’ai pas peur des autres Comme l’oiseau sur la montagne Prends-moi comme je suis, vas-y N’aie pas peur de l’odeur Des autres sur ma peau

about

À travers l'album Chicout, Chassepareil s'amuse à parcourir un terrain versatile, joignant textures familières et sonorités nouvelles. On y retrouve leur côté rappelant le folk des années 70, alimenté des arrangements de flûtes de Johannie Tremblay, qui compose également les chansons. Le groupe se plaît aussi à explorer à la volée une direction plus pop et moderne, nourrie des synthétiseurs de Guillaume Guilbault, qui signe la réalisation. Chicout, c'est d'abord et ensuite une réflexion sur la distance, celle qui sépare les êtres et les amours laissés sur le bord de la route au détour du fjord, celle qui abreuve les pèlerinages des assoiffés, celle enfin qui réunit les esprits connivents au dépens des kilomètres. D'un point fixe émanent à tous azimuts mille sentiers, routes désertes et pistes peuplées comme autant d'artères terrestres, de destinations à défricher. Chicout devient alors un camp de base, un port d'attache, un nid où se retrouvent les êtres d'où jaillit la lumière.

credits

released October 16, 2020

Musiciens :
Johannie Tremblay : flûte traversière, harmonica, flûte à bec, orgue, voix
Alexandrine Rodrigue : guitares, glockenspiel, voix
Pierre-Antoine Tanguay : contrebasse, voix
Pascal Gagnon-Gilbert : batterie, percussions

Invités :
David Marchand : pedal steel, guitare (feu de forêt, élégie)
Guillaume Guilbault : Synthés, guitares, piano
Jean-Daniel Lessard: clarinette (Élégie)
Étienne Côté : percussions (Élégie)
Alex Guimond : back vocal (Après-midi)
Mandela Coupal-Dalgleish : batterie-percussions (L’oiseau sur la montagne)

Paroles et musique : Johannie Tremblay
Réalisation : Guillaume Guilbault
Prise de son et mixage : Nicolas Roberge, enregistré au studio Greenroom
Matriçage : Richard Addison
Graphisme : Marin Blanc
Photos et direction artistique : Marie-Pier Meilleur
Arrangements : Chassepareil
Distribution : Quartier Général / Select

license

all rights reserved

tags

about

Chassepareil Saguenay, Québec

Le quatuor offre avec un naturel candide un indie-folk mesuré, qui puise à la fois dans les flûtes et les harmonies vocales des années 70 et dans un folk mélodique pourvu d'un lyrisme désarmant. Les envolées harmoniques y appuient une poésie boréale qui dresse une topographie intimiste des départs et des arrivées, des détours improvisés et des escales impromptues. ... more

contact / help

Contact Chassepareil

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like Chassepareil, you may also like: